Les rallyes d’Allemagne et de Corse menacés : Lequel restera au calendrier en 2019 ?

En l’espace de six mois, les amoureux de sports mécaniques ont eu droit à deux Tours de Corse WRC. Une aubaine également pour les pilotes et les constructeurs qui participent au championnat du monde des rallyes, mais aussi pour les pilotes amateurs. Mais voilà, comme avant, comme toujours serions-nous tentés d’écrire, une nouvelle menace se précise au fil des jours et des semaines. La triste nouvelle est tenue secrète, mais, comme chacun sait, il y a toujours une fuite quelque part. Le Tour, notre Tour, pourrait peut-être ne pas avoir lieu en 2019. Entre la Corse et l’Allemagne, le cœur de l’autorité mondiale balance ! Laquelle des deux épreuves sera-t-elle maintenue au calendrier des quatorze épreuves ? Le Japon est prêt à recevoir l’épreuve avec des valises pleines de dollars. Un autre pays est sur les rangs La mariée était trop belle ! La Fédération nous avait promis monts et merveilles il y a quelques mois ! Le président en personne laissait…

Scooter Club Corsica -Vespa et Lambretta : On se la joue « années cinquante… »

Véritable phénomène social, capital dans l'évolution des mœurs et star du cinéma italien, le scooter, créé en 1946, a conquis le monde. « Inconfortables, encombrantes et salissantes » pouvait-on entendre dans les rues de la ville éternelle. Mais le cliché disparut aussitôt car, dans les années cinquante-soixante, on achetait une Vespa parce qu'on n'avait pas les moyens de s'acheter une voiture. Tout simplement. « C'est l'idée la plus innovante que l'Italie ait eue depuis l'invention du char de la Rome antique » avait titré le grand quotidien anglais The Times. En Corse, conscient de ces valeurs, un club a été créé et de superbes machines ont été rénovées. Samedo ils ont affiché leur savoir-faire place du Diamant En 1956, La Vespa explose littéralement. C’est une année faste pour l'Italie : Anna Magnani est élue meilleure actrice, Ferrari est champion du monde en formule 1 grâce à Fangio. En moto, l'Italie remporte tous les titres de champions du…

Rallye du Prunelli : Santoni (moderne) De Gentili et Avolio (Historique) lauréats

Les gens de l’ASA Corsica ne manquent pas d’initiatives. Leur bon vieux rallye du Prunelli a pleinement satisfait les pilotes et amateurs un week-end complet avec la formule « deux en un » qui consistait à organiser un rallye moderne le samedi, un autre Historique le lendemain. Le premier à Bastelica, le deuxième à Bocognano. La boucle a été bouclée de la meilleure des façons. A la satisfaction générale Que demande le peuple mécanique ? Des rallyes, des courses, des concentrations et autres montées historiques qui obtiennent un énorme succès et réchauffent le cœur des passionnés. Modernes et Historiques se sont partagés ce week-end de rallye dans la superbe vallée du Prunelli, le tout dans une ambiance de kermesse et de convivialité. P.-A. Santoni, la 5ème Lui, pas de problème. Donnez-lui une auto, une bonne auto, quelques notes et le voilà parti pour l’attaque maîtrisée et la démonstration de puissance. Le reste, il s’en…

Ronde de la Giraglia : Pascal Trojani a mis le turbo…

La 48e ronde de la GIraglia a, encore, souri aux audacieux en l'occurrence Pascal Trojani et Jean-Noêl Vesperini qui, au volant de leur DS3, n'ont attendu personne pour, samedi matin, se lancer dès les premières heures de la course à la poursuite du duo François-Frédéric Navarra-Mathieu Tyran qui s'était montré le plus rapide vendredi soir entre Saint-Florent et Bastia lors des deux premières épreuves spéciales disputées en nocturne. Mais en forçant la cadence Trojani a remporté, ce samedi, les six spéciales du jour sur les routes légendaires du Cap Corse. Au volant de sa DS3 WRC Pascal Trojani n'a laissé le soin à personne de dominer les 6 spéciales qui figuraient au programme de la seconde journée de cette 48e édition de la Giraglia. Trojani, déjà vainqueur l'année dernière, a donc récidivé avec une belle aisance. Et s'il se plaisait à répéter qu'il avait eu du mal à s'adapter à son véhicule Navarra, deuxième comme l'an dernier, reconnaissait que…

Ronde de la Giraglia ; Les deux premières spéciales à Navarra-Tyran

François-Frédéric Navarra s'est montré le plus rapide vendredi soir sur le parcours des deux épreuves spéciales, disputées en nocturne, qui ouvraient les hostilités à l'occasion de cette 48e édition de la Ronde de la Giraglia/ Associé sur sa Ford Fiesta à Mathieu Tyran, Navarra s'est en effet imposé d'abord entre Saint-Florent et le col de Teghime parcours sur lequel il a devancé Pascal Trojani, le vainqueur de la dernière éditiion, puis entre Cardo et le boulevard du Fango où là il a devancé Paul Alerini et Olivier Verduri. Le classement des deux premières spéciales de l'épreuve Saint-Florent-Col de Teghime CL N° EQUIPAGE VOITURE GROUPE CLASSE TEMPS 1 2 NAVARRA Francois-Frederic TYRAN Mathieu FORD Fiesta A 8W 5:04:4 2 1 TROJANI Pascal VESPERINI Jean-Noël CITROËN Ds3 A…

Automobile : 130 équipages au départ de la 48ème édition de la Giraglia

Bel engouement pour cette édition 2018 qui va regrouper plus de 130 équipages et non des moindres. Le plateau sera en effet très relevé avec 5 bolides WRC : Simonetti-Simonetti et Trojani-Vesperini sur Citroën DS3, Navarra-Tyran, Micheli-Micheli et Allerini-Verduri sur Ford Fiesta. Il faudra compter aussi sur les "R5" de Leandri (Skoda Fabia), Jean-Marc Manzagol (Ford Fiesta), Santoni (Peugeot 208) ou encore Freymouth sur Peugeot 208 (R2). Au total plus de 130 engagés dont 5 WRC, 8 R5, 8 R2, 9 R3, 1 Super 2000, 20 F2000 ... Au programme de cette 5ème manche (sur 13) du championnat de 2ème division des rallyes : 316.15 km au total à parcourir, dont 115.88 km en 8 épreuves spéciales. Un rallye divisé en 2 étapes et 9 sections. 1ère étape ce vendredi avec 2 épreuves spéciales en nocturne : Oletta-Col de Teghime (8km15, 1ère voiture à 21h30) et Cardo/Bastia Fango (3 km, départ 1ère voiture 22h03). Des ES très courtes donc, de…

Le sport automobile insulaire est en deuil, Pierre Orsini s’en est allé…

Son état de santé s’était dégradé depuis quelques mois mais Pierrot tenait bon avec l’immense amour des siens, de son épouse, admirable, de sa fille, de son fils et de son petit fils, mais la maladie l’a épuisé jusque dans son lit, entouré de l’affection des siens. La corse mécanique le pleure alors même qu’elle s’apprête à rendre un vibrant hommage au jeune Mathieu Martinetti à Coggia, aujourd’hui même. Notre ami Pierrot s’en est allé, il a rejoint le monde des rallyes de l’au-delà. Il va retrouver son ami de toujours et coéquipier Jeannot Canonici, les « anciens » du Tour de Corse, qu’il a remporté à trois reprises. Charles Leonardi, Paul Usciati, René Vignocchi, Jean Luisi, ses amis, et toute cette famille du sport automobile insulaire dont les membres demeurent immortels, comme lui. Pierre était notre légende, notre patrimoine, notre héros de l’asphalte, un ami bien sûr, lequel, non content de remporter trois…

Felicelli père et fils vont se relayer sur le Moto Tour Series en Corse

Parmi les nombreux pilotes corses participant au Moto Tour Series France, qui a lieu du 9 au 11 mai sur l’île de Beauté, une équipe de deux pilotes inscrits en relais portent le nom de Felicelli. Il s’agit de Paul-François et de son père Charles qui se succéderont au guidon d’une Suzuki GSXS 1000. Paul-François Felicelli, 30 ans, restaurateur à Pietraserena, a attrapé le virus du rallye routier en 2017. 27e du classement scratch et 15e en unlimited du Moto Tour pour une première participation, il a aussi participé au championnat de France. « Je pratique la moto depuis tout petit, j’ai débuté par le motocross, puis j’ai disputé des courses de côte en Corse », raconte le pilote insulaire qui voulait tout d’abord participer au Moto Tour Series Corse en compagnie de son père, Charles, chacun au guidon de sa moto : « Mon père, qui n’a que 53 ans, devait faire le Moto Tour et préparer sa KTM Adventure, mais, faute de budget,…

Bastia : Bientôt la 3ème édition de « A settimana di u libru »

Décrétée journée du livre par l’UNESCO, le 23 avril vise à promouvoir le plaisir de la lecture en mettant, le temps d’une journée, le livre au centre des politiques publiques. Mais c’est bien durant toute une semaine, du 16 au 22 avril, que la municipalité bastiaise fêtera le livre à travers conférences, expositions, ateliers, projections, lectures théâtralisées (voir programme ci-joint) . « Tout sera mis en œuvre pour sensibiliser le grand public au plaisir des mots » souligne Pierre Savelli, le maire de Bastia. « Une semaine qui s’inscrit parfaitement dans la politique culturelle que nous défendons au quotidien : intergénérationnelle et accessible à tous » complète Mattea Lacave, adjointe au maire, déléguée à la culture. Cette année la thématique sera « Mers et merveilles » et s’adressera aussi bien aux « bébés lecteurs » qu’aux seniors. De la maternelle au lycée, les élèves bastiais se sont également impliqués dans cette…

Corsica Linea -Tour de Corse : Et de deux pour Sébastien Ogier

Leader dès la première spéciale de ce Corsica linea – Tour de Corse, Sébastien Ogier a parfaitement maîtrisé son sujet et s’est imposé dimanche à Ajaccio pour la deuxième fois sur l’Île de Beauté ! Le quintuple champion du Monde prend trois points supplémentaires lors de cette Power Stage, remportée par Esapekka Lappi. Le podium de cette quatrième manche du Championnat du Monde des Rallyes 2018 est complété par Ott Tänak et Thierry Neuville. Jan Kopecky et Jean-Baptiste Franceschi s’imposent quant à eux respectivement en WRC-2 et WRC-3. Deux spéciales étaient au programme de cette troisième et dernière étape du Corsica linea - Tour de Corse et non des moindres. Tout d’abord, les concurrents devaient affronter les 55,17 km de Vero-Sarrola-Carcopino plus longue spéciale du week-end, avant d’en découdre sur la Power Stage du Pénitencier de Coti-Chiavari. Leader depuis le premier jour, Sébastien Ogier a parfaitement su conserver l’avance acquise…

Corsica Linea-Tour de Corse : Ogier à sa main, Tänak, Neuville et Lappi pour le podium

Sébastien Lœb relégué en Rallye 2 après sa faute du premier jour de course a fait la preuve samedi qu'il en avait encore sous la semelle. C'est lui qui a fait le spectacle en remportant trois spéciales, de quoi susciter bien des regrets. Pour le reste il y a lieu de retenir que ça va fort pour Sébastien Ogier qui a su gérer sa journée pour aborder sereinement la dernière ligne droite qui l'amène vers son second succès en Corse. Derrière Ott Tänak, Thierry Neuville et Esapekka Lappi se livrent une belle bataille pour le podium. Auteur de trois meilleurs temps vendredi Sébastien Ogier s’est contenté d’assurer tout au long des 136,90 kilomètres chronométrés de cette deuxième journée de course et est rentré à Bastia avec 44s5 d’avance sur Ott Tänak. En délicatesse avec les réglages d’une Toyota Yaris qu’il découvrait sur l’asphalte sec samedi, l’Estonien a réalisé une belle journée en enlevant deux spéciales (dont une ex aequo) et en…

CORSICA linea – Tour de Corse : Ogier domine, Loeb abandonne

Pendant que Sébastien Loeb se retirait de la première étape du CORSICA linea – Tour de Corse à la suite d'une sortie de route, son successeur Sébastien Ogier survolait les débats en signant trois des quatre meilleurs temps. Thierry Neuville et Kris Meeke complètent le podium provisoire. Les 125,16 premiers kilomètres chronométrés du CORSICA linea – Tour de Corse pourraient bien avoir déjà décidé du sort de cette quatrième manche du Championnat du Monde des Rallyes. Le retour sur l’Île de Beauté du nonuple Champion du Monde des Rallyes, Sébastien Loeb, s’est terminé dès l’ES2 par une brusque sortie de route sans gravité. Le meilleur rallyman de l’histoire devrait néanmoins repartir avec sa Citroën C3 WRC dès samedi en Rally 2. on successeur, Sébastien Ogier, s’est quant à lui totalement joué de ses adversaires au volant de sa Ford Fiesta WRC, reléguant son dauphin Thierry Neuville à plus de trente secondes grâce à trois temps scratch sur les…

Après le tour de chauffe et la cérémonie d’ouverture, le Tour de Corse est prêt à démarrer

Au terme de vérifications, du shakedown et d’ultimes préparatifs, le Tour de Corse WRC 2018 a pris son envol, ce jeudi depuis Bastia, à la faveur d’une cérémonie de départ haute en couleurs. La Place Saint Nicolas affichait son habit d’apparat pour célébrer le grand départ de cette manche du championnat du monde. Des centaines de fans se sont joints aux équipages et aux médias pour la cérémonie de départ du Tour de Corse WRC 2018, ce jeudi sur la Place Saint Nicolas de Bastia. Dès la fin de l’après-midi, au terme de vérifications et de la séance d’essais collectifs, tous les équipages ont effectué le déplacement du parc technique de Luciana jusqu’au Bastia. Après l’habituelle parade des voitures et les discours officiels, les pilotes ont rencontré le public pour une séance d’autographes. La soirée s’est ensuite poursuivie en musique avec un show case d’une heure de Feli et du groupe Canta u Populu Corsu. Le coup d’envoi…

Tour de Corse Automobile : Un petit tour au village et une rencontre avec les pilotes

Avant même le départ du Tour de Corse qui débutera, ce vendredi, de Bastia, le ton a été donné, dès jeudi, avec l’ouverture du village du tour et le Shakedown. CNI était sur place … Situé au cœur du parc d’assistance, le village des exposants propose sur plusieurs centaines de mètres carrés, des stands divers (restauration, tourisme, automobile et moto, produits dérivés, équipement du pilote, fête foraine…), des animations, et des expériences variées pour tous. Ce village, dont l’entrée est gratuite, est l’occasion d’assister aux réglages des bolides ou aux réparations au sein des stands d’assistance. En milieu de journée, lors du « Meet the Crew », le public a pu recueillir les premières impressions des pilotes après le shakedown disputé à Sorbo-Occognano en Casinca. Le vainqueur est l’Anglais Kris Meek sur Citroën C3 WRC. Second : le Norvégien Andreas Mikelsen sur Hyundai i20 WRC. A la troisième place : le vainqueur de l’an…

Accident tragique de Corbara : Le conducteur présenté vendredi au Parquet

En début de soirée, alors que le pronostic vital de Molie Berthier était toujours engagé, on apprenait que le conducteur du véhicule placé en garde à vue serait présenté au Parquet dans la matinée de vendredi. Les obsèques de Petru-Francescu Bruna, tué sur le coup dans cet accident, seront célébrées samedi.

Corsica Linea-Tour de Corse : Kris Meeke le plus rapide au shakedowmn

Le spectacle a commencé ce jeudi matin sur les routes de Casinca où se déroulait le shakedown de 61e édition du Corsica Linea Tour. C'est Kris Meeke, le pilote britannique de Citroën, qui a signé le meilleur temps Il a devancé Andreas Mikkelsen, Thierry Neuville, Dani Sordo, Sébastien Ogier, Effyn Evans, Sébastien Lœb, Ott Tanak, Jari-Matti Latvala et Esapekka Lappi. Deuxième temps fort de cette journée de jeudi : la cérémonie de départ. Elle se déroule à partir de 18h30 sur la place Saint-Nicolas.

61e Tour de Corse automobile-Corsica Linea : Une autre dimension !

La 61ème édition du Tour de Corse WRC sera celle du changement. L'épreuve française du championnat du monde va retrouver Bastia pour le Grand Départ, les routes du Cap Corse et le Cortenais. Ajaccio devient ville d'arrivée et Porto-Vecchio ville de regroupement. Mais le Tour est bel et bien sur ses terres et devrait poursuivre son bonhomme de chemin…Qui s’en plaindrait ? L’avantage avec les « envoyés spéciaux « de la FFSA est c’est qu’ils vont sur le terrain, sillonnent les routes mythiques du Tour et voient beaucoup de monde. Ils posent des questions, discutent longuement avec la population et trouvent ainsi les solutions qui s’imposent. Ainsi la FFSA a délégué sur place son service « médical, sécurité et organisation», fort d’une dizaine de personnes, afin de parfaire le parcours 2018 et surtout en vérifier toutes les données pour une sécurité maximum des concurrents et du public. Des observations annotées tout au long de ces…

Ils vont disputer le 61e Tour de Corse automobile : Le combat a déjà commencé !

Ils sont jeunes, possèdent de grosses qualité et ont fait leur preuve du blé qui lève depuis quelques années déjà. Alignés sur le CORSICA linea – Tour de Corse 2018 (5-8 avril) sous les couleurs de l’Équipe de France FFSA Rallye, Jean-Baptiste Franceschi et Pierre-Louis Loubet ont bénéficié d’une préparation spécifique pour affronter la manche française du Championnat du Monde des Rallyes. Ils ont travaillé dur pour y arriver car disputer le Tour à cet âge est le rêve de tout jeune passionné de mécanique Alors que les deux membres de l’Équipe de France FFSA Rallye ont débuté leur saison 2018 il y a quelques semaines à peine, l’épreuve la plus importante de leur calendrier pointe déjà le bout de son nez. Dans une semaine, les deux espoirs tricolores engagés en Championnat du Monde des Rallyes joueront en effet à domicile à l’occasion d’une épreuve où ils ont le secret espoir de se distinguer. Ils l’ont fait ailleurs, pourquoi pas dans…

6e rallye di u Paese Aiaccinu : La passe de trois pour Paul-Antoine Santoni

Remarquable 6e édition du Paese Aiaccinu. Du beau monde, trois jours de mécanique pour le plus grand plaisir des spectateurs qui en redemandent, des modernes et des Historiques plein les routes et une belle bataille contre le chrono. Au bout, une troisième victoire pour l’enfant du pays, Paul-Antoine Santoni, talonné par Jean-Mathieu Leandri et Jean-Pierre Gordon et enfin, une superbe épreuve pour la cité Impériale qui confirme bien sa vocation de ville sportive A quelques jours de la 61e édition du Tour de Corse automobile, les passionnés de sport automobile en ont eu pour leur passion. L’ASA Corsica leur a offert sur un plateau une grande fête mécanique au succès populaire probant. Peu de déplacement, une spéciale en ville et les autres autour de la grande périphérie, difficile de trouver mieux ! Sur la route, la domination de Paul-Antoine Santoni n’a pas fait le moindre doute. Le jeune pilote s’est exprimé avec toute sa fougue, son talent et sa…

6e Rallye Paese Aiaccinu : Santoni persiste et signe devant Leandri et Gordon

Plus de cent voitures, des modernes et des Historiques, un tracé judicieux qui marque cette 6e édition, un soleil radieux qui nous mène vers le vrai printemps et bien sûr, une ambiance comme on les aime. Voilà de quoi passer un week-end très mécanique qui a commencé vendredi soir, s’est poursuivi toute la journée d’hier et se terminera aujourd’hui avec la spéciale en ville « l’Impériale show » et les deux incursions au Celavo et à Cuttoli qui nous réservent, qui sait, des surprises Le rallye Paese Aiaccinu se porte bien. Depuis 6 ans, il apporte ce côté mécanique à Ajaccio qui lui sied si bien et confirme la vocation sportive de la ville. Vendredi, après les deux spéciales disputées de nuit, Paul-Antoine Santoni a fait parler très vite les chevaux. Au volant de sa R5 Peugeot, il a dominé les deux premières spéciales de nuit devant Jean-Mathieu Leandri d’une demi-douzaine de secondes qui l’ont placé au commandement de la course. Il pointe…

CORSICA Linea – Tour de Corse : 92 équipages engagés

Ouverts depuis le mois de février, les engagements pour le CORSICA Linea – Tour de Corse se sont clôturés sur une note très positive. Plus de 90 équipages ont répondu présent et se sont inscrits pour la 4e manche du Championnat du Monde des Rallyes qui se disputera du 5 au 8 Avril prochains. Sur 92 équipages au total, 11 prendront le départ au volant d’une WRC, 12 avec des WRC2, 15 à bord de WRC3 et 7 avec une RGT. Sans surprise, les équipages les plus représentés sont de nationalité française (54), avec une part importante d’équipages corses (25). Cinq catégories seront de nouveau accueillies sur l’Île de Beauté du 5 au 8 avril prochains : le WRC rassemblant les têtes d’affiche de la discipline, la RGT Cup regroupant les plus belles GT homologuées, le WRC2 pour les véhicules à quatre roues motrices, le WRC3 pour les deux roues motrices et enfin le Junior WRC pour les pilotes de moins de 28 ans. Des chiffres qui comptent 92 équipages 25…