Euroferry Malta en panne au large de la Balagne : Le navire a redémarré

Rédigé le 04/12/2018
Charles Monti

C'est le sémaphore de l'Ile-Rousse qui a donné l'alerte dans le courant de la nuit de lundi à mardi. L'allure de l"Euroferry Malta" a anormalement baissé alors qu'il était au large de la Balagne. L'alerte a été aussitôt donnée. La préfecture maritime de Méditerranée a immédiatement pris le relais et coordonné les opérations

Déclenchement du dispositif de protection des côtes
Cette nuit, le sémaphore de l’Ile Rousse détecte la réduction d’allure anormale du navire Euroferry Malta , alors dans les eaux territoriales à l’ouest de Calvi. Le navire est à plus de dix km du rivage et dérive en parallèle à la côte, en s’en éloignant légèrement.
Le Cross (Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage) Méditerranée coordonne alors l’opération pour faire cesser le danger que constitue ce navire en panne.


Le RIAS Abeille Flandre interrompt alors son activité à Marseille pour faire route vers la zone du navire.
Le préfet maritime de la Méditerranée décide, en plus, l’envoi d’une équipe de spécialistes de la Marine nationale (mécanicien naval, spécialiste du remorquage) qui sont treuillés sur l’Euroferry Malta en milieu de matinée.
En parallèle, la préfecture maritime met en demeure l’affréteur de prendre les dispositions pour faire cesser le danger dû à son navire. 
Vers 10h20, l’"Euroferry Malta" annonce avoir réussi à redémarrer son moteur ce qui lui permet de s’éloigner de la côte.
Le préfet maritime décide de poursuivre les investigations initiées avant de laisser le navire reprendre sa route vers Gènes vers 11h45.
L’Abeille Flandre maintien sa route pour s’assurer que le transit se déroule sans encombre.