Balagne : La contestation gagne les établissements scolaires. Aucun n'est fermé en Corse

Rédigé le 04/12/2018
Maria-Serena Volpei-Aliotti

Après le Lycée Jean-Nicoli de Bastia et le lycée de Porto-Vecchio ce mardi matin, la contestation a gagné les établissements scolaires de Balagne. Ainsi après le collège Orabona, les élèves du collège et du lycée de Lisula manifestent à leur tour leur mécontentement.

Manifestation devant le collège et lycée de Lisula ce mardi matin. Les élèves du collège Pascal Paoli et ceux du Lycée polyvalent de Balagne se sont, en effet, rassemblés devant les grilles des établissements pour crier  leur mécontentement.
« Nous manifestons aujourd'hui car nous avons très peur pour notre avenir  et les nouvelles réformes : parcours sup, le nouveau bac. Mais beaucoup de causes se mélangent aujourd'hui, notamment le prix de l'essence, les taxes et le pouvoir d'achat » explique un lycéen.
Il y avait en effet quelques jeunes « gilets jaunes » au milieu de l’attroupement.
Et « Macron démission! » était scandé par les adolescents en colère

Aucun établissement fermé

« Aucun établissement de l’académie de Corse n’est fermé » précisait en début d’après-midi le rectorat de Corse.
«Le rectorat est en contact permanent avec les établissements qui informent sans délai les familles de l’évolution de la situation.
La sécurité des élèves implique que ceux-ci restent dans leur établissement lorsqu’ils ont pu y être accueillis. Les élèves ont été invités dans le cas contraire à rejoindre leur domicile.
Espérant le retour rapide à la sérénité qui convient aux établissements scolaires pour permettre de rétablir un climat propice aux apprentissages.
»