Reprise du conflit à la poste de Folelli : Les facteurs en grève illimitée à partir du 22 octobre

Rédigé le 17/10/2018
Philippe Jammes

Ce mercredi, les facteurs CGT ont lancé une grève illimitée sur le bureau de poste de Folelli à partir de lundi 22 octobre. La Direction de La Poste indique que "ce projet global est la seule solution pour améliorer les conditions de travail des personnels, les conditions d’accueil des clients"

Début septembre, les facteurs de Folelli s’étaient mis en grève pour dénoncer une décision de la direction de délocaliser des facteurs de Folelli sur Arena Vescovato. Parallèlement, les personnels du guichet d'Arena Vescovato revendiquaient de meilleures conditions de travail et des moyens supplémentaires pour pouvoir assurer un véritable service public à la population.
Après 17 jours de grève un accord avait été signé entre les deux parties, La Poste et Les postiers soutenus par La CGT. Il en ressortait que le Maire de Folelli prenait un engagement  sur un financement à venir en vue d’agrandir le centre de distribution de Folelli avec un projet de faisabilité qui devait être proposé à La Poste.

Or ce mercredi, la CGT remonte au créneau dénonçant des promesses non tenues
« La Poste revient sur ses écrits, sous la pression du Maire de Vescovato et sous le prétexte d’un engagement entre les parties concernées, La Poste et les élus, de transférer les facteurs de Folelli sur la commune de Vescovato » indique la CGT, qui se pose des questions : « Doit-on comprendre que La Poste n’est plus décisionnaire dans son propre fonctionnement ? Que les manœuvres électorales et politiciennes ont plus de poids que les souhaits des postiers ? ».

Pour la CGT, « le seul moyen de faire savoir à la population que les facteurs ne se laisseront pas manœuvrer, qu’ils sont décidés à aller jusqu’à complète satisfaction de leur demande de rester dans les locaux de Folelli pour le maintien d’un véritable service public pour la population de Folelli et des alentours, est de prévenir le public qu’un mouvement de grève débutera le lundi 22 octobre pour une durée illimitée ».

La Poste : " Ce projet global est la seule solution pour améliorer les conditions de travail des personnels, les conditions d’accueil des clients"

Après une période de dialogue social très soutenu qui s’est terminée par une rencontre le 11 octobre dernier avec les personnels concernés (à l’exception des facteurs de Folelli qui n’ont pas souhaité s’y rendre) et l’ensemble des organisations syndicales, la CGT dépose à nouveau un préavis de grève.
Cela fait maintenant 3 ans que des recherches de locaux ont été menées aussi bien à Folelli qu’à Arena pour trouver la solution la plus adaptée pour le personnel du courrier, des bureaux de poste ainsi que pour les clients.
Le projet d’agrandissement du site de Folelli a été regardé, conformément aux engagements pris par La Poste à la sortie de conflit de septembre dernier ; il en ressort de façon très claire qu’il est impossible de maintenir tous les facteurs sur ce site tout en agrandissant le bâtiment, il n’y aurait alors plus de places de parking et le camion du courrier aurait des difficultés à  manœuvrer. Ceci n’est pas compatible avec les exigences de l’exploitation.
Les travaux d’ensemble doivent maintenant être engagés au risque de laisser tous les postiers concernés dans de mauvaises conditions de travail, préjudiciables également aux clients et à l’avenir de La Poste dans la micro-région.
Pour rappel, il s’agit de :
1/ réunir les facteurs de Folelli et Vescovato dans de nouveaux locaux à Arena
(à une dizaine de minutes de Folelli en ligne droite sur la route territoriale). Une prime a été versée aux facteurs de Folelli dans le cadre de ce déplacement
 
2/ agrandir et de moderniser le bureau de poste de Folelli
 
3/ déplacer le bureau de poste d’Arena en bordure de la route territoriale très fréquentée et d’y installer un distributeur automatique de billets.
 
Tous ces travaux offriront aux clients et aux personnels des locaux modernes et des services plus accessibles.
Cela ne changera absolument rien aux services rendus aux clients de La Poste de ces communes sauf que leurs bureaux seront plus fonctionnels et accueillants.
Il est tout à fait naturel et normal que La Poste échange avec les maires des communes concernées comme elle le fait avec le personnel pour conduire ses projets sur le territoire. 
Ce projet global est la seule solution pour améliorer les conditions de travail des personnels, les conditions d’accueil des clients, compte tenu des contraintes immobilières, techniques, financières et de délais.