" Tous ensemble pour redresser le Sporting de manière durable"

Rédigé le 31/08/2018
Livia Santana

Jeudi soir, à l'appel du Socios Etoile Club Bastia, près de 250 personnes se sont réunies pour une réunion dans la salle Polyvalente de Lupino. Cette réunion a été l'occasion de faire un point sur le SCB en début de saison, les objectifs mais aussi de présenter les deux représentants des socios désormais membres du conseil d'administration du club

Après une très belle entame de saison, les socios du SCB ont été appelés à se réunir pour discuter du projet commun de reconstruction du club. Aujourd'hui le SECB comporte plus de 5 000 socios. Pendant une heure et demie, un échange constructif s'est mis en place entre le président Claude Ferrandi, le vice-président Pierre-Noël Luiggi et le public venu à leur rencontre. 

"Un club qui appartient à tout le monde"
Lors de son allocution, Pierre-Noël Luiggi fondateur d'Oscaro (principal sponsor du SCB) a rappelé l'objectif du club "Nous devons reconstruire et restructurer un club qui nous a été laissé en très grande difficulté financière. Aujourd'hui, nous devons agir tous ensemble pour mener à bien le projet qui est de monter en Nationale 2." Dans le même sens, P-N. Luiggi a annoncé la création d'une nouvelle forme de statut juridique pour le club jusqu'alors inédite en France  "La société coopérative d'intérêt collectif". Ce nouveau statut, plus souple qu'une SA (Société Anonyme), sera plus à même de remonter le club et favorise la gouvernance partagée de ce dernier.

Loïc Capretti et Mathieu Chabert, deux nouvelles recrue dans l'association
Cette réunion avait aussi été convoquée afin de présenter les deux nouveaux représentants des socios au sein de l'association et du club. Loïc Capretti et Mathieu Chabert, de jeunes passionnés du Sporting se sont lancés dans l'aventure. Lors de l'assemblée ils s'expriment tout deux "Nous avons une vrai volonté de travailler avec l'ensemble du staff pour restructurer le club. C'est une stratégie de moyen, long terme. Nous ne voulons plus connaître la terrible attente du mois de juin, lorsque la DNCG devait valider les comptes. Notre rôle est avant tout de faire le lien entre le peuple bleu et le club."

Un Club tout de même en difficulté...
Aujourd'hui, le SCB possède 1,9 millions d'euros, un budget assez conséquent pour un club dit "amateur". Néanmoins, il est toujours endetté. La dette de l'association s'élève à 250 000 euros, mais il reste encore celle du liquidateur qui réclame 650 000 euros...  Claude Ferrandi et Pierre-Noël Luiggi rassure toutefois les socios "Cinq avocats entre la Corse et Paris travaillent pour réduire la dette voir pour qu'elle soit supprimée. Si à la fin de la bataille juridique il reste des sommes à payer, nous nous sommes engagés à les payer. Nous ne laisserons pas tomber le Sporting. L'association vivra !"

Cette réunion ne sera pas la seule, Claude Ferrandi dirigeant du club a annoncé qu'une prochaine aurait lieu avant la fin d'année. Un bel échange entre amoureux des couleurs bleu et blanc !